La vie est un voyage

Lundi, 9h30, je rédige ce billet qui sera publié mardi. La vie est un voyage parfois trop sinueux, comme il le fut pour moi ces derniers mois. Mais la vie nous donne aussi la beauté dans laquelle je serai en refermant ce blog.

Période de confinement

Pendant les confinements, j’avais décidé de faire découvrir mes lectures, celles que je rencontrais par le biais du site simplement pro. Pour moi, il était “normal” de tendre la main à ceux qui n’avaient plus la possibilité de dédicacer leurs œuvres dans les salons (interdits cause Covid). Je n’ai aucun regret puisque j’ai fait de belles rencontres littéraires : je suis sortie de ma zone de confort.

J’ai rencontré les auteurs indépendants et leur statut particulier. J’ai alors modifier légèrement notre association pour y ajouter la culture livresque dans un objectif d’éducation à l’environnement.

Tant que la Covid a bloqué le pays, cette idée a grandi et je me suis donc investie alors que je rencontrais moi-même des difficultés.

Mais ne dit-on pas que l’union fait la force ?

Et depuis ?

Depuis le mois de mai, j’ai dépensé beaucoup d’énergie pour ce projet devenu objectif concret : Mag’, site et boutique dédiée, salon… majoritairement financé par mes fonds personnels.

J’ai beaucoup appris de cette expérience. L’objectif est devenu secondaire dès la réouverture des salons et des autres possibilités de ceux là même qui semblaient très intéressés. Ils se sont éparpillés sur tout ce qui était remis à leur disposition, le projet était semble-t-il devenu secondaire. Un goût amère pour moi : j’ai engagé mon nom auprès des communes pour le salon, j’ai fait de nombreuses recherches pour le Mag’ et j’ai tout fait pour que les participants soient mis en avant.

Je découvrais d’ailleurs leurs nouvelles occupations lors de mes passages sur les réseaux sociaux et c’est, je crois, ce qui me laisse un arrière goût d’amertume.

La part des ténèbres

Début août, j’ai demandé un soin dont le compte rendu m’a ouvert les yeux sur ce que n’avais pas encore remarqué. J’ai alors laissé venir. La vie m’a guidée et je n’ai fait aucun rappel de quoi que ce soit sur ce projet. Il faut être réaliste, sans relance de ma part, il n’y avait plus rien.

Aujourd’hui, je fais confiance à mon intuition sans donner trop d’énergie à ce qui ne me concerne pas. J’ai donc fermé les sites (50€/mois) et le Mag’ sortira plus tard. Je prends quelques semaines très égoïstes pour prendre soin de moi, des chevaux, des chats, de mon installation et…… du contrôle sanitaire de ce mardi.

Au moment où je rédige ces lignes, j’enfile mes chaussures pour aller marcher, donner de l’eau aux chevaux, regarder le ciel, les arbres et probablement écrire et méditer.

Je vous souhaite à tous une belle semaine et je vous retrouve très vite.

Author: Angelique

Nous avons pris nos chevaux et des sacoches afin de proposer livres, carnets d'écriture et un magazine trimestriel à tous ceux qui en font la demande. Nous organisons des groupes de lecture dans les chemins, dans les prés, avec les enfants et leurs accompagnants.

Au plaisir de vous lire et de vous rencontrer.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)