Invitation au voyage

Si vous gagniez deux billets d’avion gratuits, où iriez-vous ?

J’ai été amusée par cette question. Que ferais je de deux billets d’avion ? Pour être honnête, je les offrirais à mes filles parce qu’elles ont probablement plus envie de voyager loin que moi.

Je n’ai pas envie d’être enfermée dans un avion et j’ai plaisir à mes randonnées itinérantes, autant équestres que pédestres. Du coup, mon envie d’aller au Maroc ne passe pas par l’avion 😊.

Chevaux, randonnée du 28 juillet

Et puis la question m’amuse aussi parce que je parlais « tourisme » ce matin avec un ami (samedi, jour de marché). Comme je demande mes équivalences afin d’obtenir le diplôme d’ATE en France (pour les petits nouveaux, j’ai fait mes études en Suisse), je posais beaucoup de questions à cet ami qui a fait beaucoup d’accompagnement pour devenir ensuite formateur dans le domaine du tourisme.

Et finalement, un voyage peut tout à fait se passer d’avion, sauf pour ceux qui courent après le temps.

Author: Angelique

Planner, bullet journal, au fil des mois présentation de mon planner bujo, son évolution, décoration, mon organisation quotidienne et mes avis lecture.
Randonnées équestres et pédestres.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

13 thoughts on “Invitation au voyage

  1. Ayant une sainte horreur de l’avion, ton message de fin me plaît bien 🙂 Mais sans ça et si je gagnais deux billets d’avion, ce serait direction le Japon pour moi.

  2. Oui enfin tant que l’avion sera plus économique que certains billets de train. Je suis pour moitié italienne et voire ma famille est important pour moi. Le train demande un peu trop de préparation à l’avance pour des prix abordables. Je respecte ceux qui aiment la nature et peuvent profiter d’autres moyens de transports.
    J’aimerais voyager faire l’interail comme mes parents mais les prix sont tellement chers.
    L’avion continuera d’avoir mes préférences, mes gestes écologies sont simples mais ils sont là et à la hauteur de mes économies.
    Enfin voilà, pour répondre à ton article.
    J’avoue que j’ai que très moyennement aimé le Maroc, magnifique mais le regard des hommes sur mes chevilles et autres m’avaient gênée, d’autant que j’avais fait énormément d’effort vestimentaire pantalon long t-shirt avec manche de rigueur.

    1. Je suis proche de l’Italie aussi 🙂 mais je n’ai pas actuellement l’envie d’y aller. Je n’évoque pas l’environnement dans cet article (ni économique d’ailleurs), simplement la question du temps dans son aspect philosophique. Au Maroc, j’ai des ami(e)s et j’ai simplement envie de randonner dans Toubkal avec Halima (Musulmane mais jamais cachée, toujours en short…) d’où mon apprentissage de la langue arabe aussi. Mes chevaux y sont aussi les bienvenus. C’est une simple question d’envie et de choix 😉

      1. Je ne suis pas proche de l’Italie, j’y ai mes racines et ma relation au temps.
        Tu as du pot, je n’ai absolument pas connus ça au Maroc. Les seuls pantalon courts que j’ai croisé, ce sont des touristes qui les portaient. J’ai des amies voilées par choix et avec qui je m’entends bien. Elles sont ouvertes débates de tout même de leur décision. Elles sont courageuses.
        J’étais à Fez et jeune adolescente. Je me rappelle de gens ouvert mais aussi de situations malaisantes. J’aimerais apprendre à de nouveaux faire confiance à un moniteur de chevaux et peut-être faire une randonnée. Je ne connais pas la ville que tu cites.
        Pour le temps, nous avons chacun notre ressenti. J’ai l’impression que tu déplores que les gens ne prennent plus le temps. Le billet d’avion serait un moyen de l’introduire du coup? Certaines personnes profitent du voyage en lui même et d’autres profitent de la destination. Je ne suis pas sûre que la question de temps soit en réel rapport avec l’avion. Personnellement le voyage en avion dont je garde le meilleur souvenir ne sera pas le plus long mais celui où j’ai eu le privilège de voyager une heure dans le cockpit en survolant les alpes. Ces minutes m’ont semblé des heures tellement la vue est magnifique. Le temps est subjectif. La course après le temps est le mal de nos sociétés modernes. Mais a-t-on besoin de revenir à d’autres moyens de locomotions pour pouvoir profiter du temps ou pas d’ailleurs ? Est-ce que l’on ne peut pas apprendre à en profiter autrement ?
        Après ne le prend pas mal, mais je n’ai bien compris le but de ton billet sur mon blog. Le but était que je vienne commenter ? Je suis directe, mais j’avoue j’essaie également de me préserver (https://www.instagram.com/p/CvT5DdGqKn0/), si c’est un comment pour comment, like pour like, je ne m’y retrouve pas désolée. Je commente ce que je lis, j’aime pour soutenir.
        Sincèrement
        Millina

        1. Que vient faire le moniteur d’équitation ? Je ne donne pas de leçon, je suis Dr en Éthologie et cognition comparée !!!! Psychologue et naturopathe équin. J’ai 55 ans et j’ai simplement répondu à une question qui m’a amusée.
          Mes filles seraient contentes que je leur offre ces billets d’avion (si un jour on m’en donne).
          Pour le reste, je ne souhaite pas alimenter une polémique vieille comme le monde, j’ai choisi mon mode de vie pour échapper à la complexité humaine, le cheval a beaucoup à nous apprendre si on prend le temps de l’écouter.
          Personnellement, j’y trouve la paix loin des réseaux.
          Je ne comprends pas du tout la tournure de cet échange.

          1. Je parlais juste du faite que j’aimerais bien faire des promenades à cheval tel que tu les décris mais peut-être pas au Maroc du coup et que j’avais une mauvaise expérience avec les moniteurs (je ne te visais pas car je ne connaissais ton métier).
            Tu y as répondu mais j’ai eu la sensation que ça partait sur un autre débat.
            J’ai essayé de donner mes questions et mes idées sur le rapport au temps. Elles ne te sont pas dirigées.
            Chacun a ses envies comme tu le dis envie de rester chez soi ou de renouer avec la nature ça fait du bien, c’est top que tu y sois heureuse. C’est l’essentiel.

            Je disais juste que je ne comprenais pas le sens de ton commentaire sur mon blog. J’avais l’impression que plus qu’un commentaire à mon article c’était une invitation à lire le tien comme du donnant donnant. Si je me suis trompée, je m’en excuse.

          2. Je lis ton blog principalement pour les idées de lectures que j’y trouve et tu as un jour présenté un magnifique dessin de cheval. J’ai trouvé aussi amusant que tu répondes à l’incitation, c’est aussi simple que ça.
            PS : j’ai aussi une très mauvaise expérience avec les moniteurs d’équitation FFE 😉