La Perle des confins – Philippe Rimauro

Bonjour à tous et toutes, c’est lundi et je vous invite à découvrir le premier roman de Philippe Rimauro : La Perle des confins, une aventure à suivre comme un voyage initiatique dans un univers dystopique/post apocalyptique.

Présentation générale

La Perle des confins - Philippe Rimauro

Déjà un vent glacial s’était levé. Sur l’horizon voûté de Desdéra, le soleil n’était plus qu’un mince filet lumineux.
— Regarde ! dit Myriana en pointant le ciel.
Je redressai la tête.
Cela ne dura que quelques secondes, mais un rayon vert magnifique s’était allumé au-dessus du halo orangé.
— Le vert, c’est la couleur de l’espoir, oui ?
« Et le violet, celle de l’abandon », soupirai-je intérieurement en regardant le disque énorme de Talar qui tapissait le ciel.

Sur Desdéra, la petite planète des confins coupée des autres colonies humaines, le monde est à l’agonie. Et Yéelen, plus que quiconque, est une naufragée du Grand Cataclysme qui l’a ravagée.
Deux siècles d’une stase impromptue. Un réveil douloureux dans une société devenue inique. Voilà que vacille la jeune révolutionnaire autrefois si implacable. Pourtant, rien ne saurait la faire renoncer à ses rêves de justice et de liberté. Pas même la fin du monde.

  • Éditeur ‏ : ‎ Philippe Rimauro (29 novembre 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 506 pages

Elikya

Une autre époque, une planète lointaine – Desdéra – Elikya revient à la vie après un long sommeil.

« L’heure de mon rappel à l’Histoire avait sonné. »

Son caisson est retrouvé dans une grotte, mais son monde a changé et Desdéra ne ressemble pas à ce qu’elle a connu. Cette jeune femme que j’imagine, est différente des personnages qui l’entourent, et même ses vêtements sont passés de mode. Elikya est une relique, une revenante d’avant le grand cataclysme. 

Pour cette rescapée, c’est le début d’une nouvelle aventure qu’elle partage avec nous, lecteurs.

Le style narratif m’a mise dans la peau d’Elikya à laquelle je me suis attachée. C’est au travers de son récit et de sa réflexion personnelle, avec elle, que j’ai découvert le paysage de Desdéra et ses habitants. 

Coup de cœur

La couverture de ce roman est magnifique, silhouette au reflet de liberté, robe au vent, ambiance mauve. La couleur violette a longtemps été considérée comme une couleur d’exception et associée à la majesté, à l’intellect et à la spiritualité. Cette couleur est riche en symbolisme et en signification, ce qui lui confère un pouvoir spécial sur les autres couleurs qui l’entourent.

La couverture se décline du mauve au violet, j’ai apprécié le sentiment de bien être qu’elle procure.

J’ai retrouvé la douceur dans la plume de l’auteur malgré le contexte de l’histoire qui n’est pas sans évoquer celui de notre planète : la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Si Elikya fut, en son temps, une opposante au système, elle reprend vie dans une société qui lui semble bien plus inhumaine. Elle est confrontée aux castes, à ceux qui se sont élevés en déité par le mensonge et la violence.

Mais ce personnage tout en ambivalence nous embarque sur son chemin, semé d’embuches.

Entre violence et sensibilité

L’auteur réalise une œuvre magnifique avec ce premier roman. J’ai été embarquée dans la peau d’Elikya, dans son récit, dans ses nombreuses réflexions. J’ai suivi la plume immersive de l’auteur au point de laisser son personnage m’habiter. Je me suis laissée vivre au détriment de ceux qui ne sont que des sous hommes, mais avec respect. Moi aussi je me suis élevée contre la guerre, en quête d’un Eden utopique.

De rebondissements en prise de conscience, Elikya serait elle manipulée sur cette planète en péril ? Sera-t-elle capable de se défaire de son pouvoir ? Difficile de refermer ce bouquin, de tourner la dernière page.

J’ai dévoré ce page turner et je suis restée suspendue aux mots avec toujours autant de soif de découverte, le final est exceptionnel et ne m’a pas laissée indifférente. Mais je n’en écrirai pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir La Perle des Confins avec votre propre imaginaire. Je suis curieuse de lire vos retours… Ce roman a probablement le don de toucher ce qu’il y a de meilleur (ou pas) au fond de nous.

En conclusion, si j’ai vécu ma lecture comme une aventure personnelle, l’auteur nous offre une société post-apocalyptique surprenante dans un paysage de science fiction qui ravira les amateurs du genre.

Je remercie très sincèrement Philippe Rimauro pour m’avoir proposé son premier roman, c’est une très belle découverte que je recommande à tous ceux qui ne renoncent jamais 😉

SimPlement.pro

Balado

Je vous souhaite une très belle semaine. A bientôt.

Author: Angelique

Planner, bullet journal, au fil des mois présentation de mon planner bujo, son évolution, décoration, mon organisation quotidienne et mes avis lecture.
Randonnées équestres et pédestres.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

2 thoughts on “La Perle des confins – Philippe Rimauro