Absolument la vie – Étienne Barilier

Bonjour à tous et bienvenue en ce lundi dédié à la littérature. J’ai reçu Absolument la vie, écrit par Étienne Barilier, dans le cadre de Masse Critique Babélio. Acte manqué ? Il devait m’accompagner en Savoie mais je l’ai oublié chez moi. C’est donc avec quelques semaines de retard que je partage avec vous mon retour de lecture.

Acte manqué ?

Un acte manqué est, en psychanalyse et depuis Freud, le résultat d’un acte qui a manqué un objectif consciemment visé et qui traduit par là l’expression d’un désir inconscient. Or, Étienne Barilier aborde dans ce recueil le sujet de la religion, des croyances et des doutes. J’ai depuis longtemps noté dans un coin de mon esprit qu’en société, il est préférable d’éviter toute discussion sur Dieu : religions et politique sont des sujets qui fâchent.

Mon inconscient a très probablement joué un grand rôle dans l’oubli de ce livre.

Entre Mémoire et oubli

Absolument la vie est un ouvrage à travers lequel l’auteur expose ses idées, ses réflexions ainsi que ses opinions personnelles sur son enfance et ses années de vie, mais cet essai fait suite à un évènement particulier :

« J’écris ce texte peu de temps après avoir perdu mon épouse, des suites d’une longue maladie, comme le dit la morne pudeur des officialités funèbres. »

Exutoire à sa propre souffrance, cet essai est mémoire de toutes ces années écoulées depuis son enfance : fils de pasteur souffreteux qui, devenu adulte, rencontre Monique (son épouse) tout en découvrant le catholicisme. Étienne Barilier dévoile son parcours, sa révolte adolescente contre le père, ses doutes bien sûr aussi.

Comment ne plus croire quand on est fils de pasteur ?

Théologie et existence de Dieu

La théologie est un ensemble de champs disciplinaires qui concernent l’idée de Dieu ou du divin. L’approche confessante de ces champs d’étude les distingue de l’approche agnostique des sciences des religions. En Occident, le concept est formulé pour la première fois par Platon, puis repris par Aristote et développé principalement par la théologie chrétienne.

Lorsque Étienne Barilier enseignait à l’université (en Suisse), il se souvient d’un collègue français scandalisé que la théologie soit toujours nommée en premier dans la liste des facultés :

« Dieu premier servi, vieille tradition. Mais enfin, puisque Dieu n’existe pas, cela n’est-il point abusif quelque peu ? »

Né en 1947, l’auteur a lui-même rencontré le fameux sujet qui fâche que j’évoquais plus haut.

Ma lecture

Cet essai m’a beaucoup apporté, que ce soit en culture générale, en théologie, mais surtout sur la réflexion en elle-même. Si l’auteur voit avec humour la demande des hommes pour guérir les maux de la vie; il ne juge pas l’absence de réponse aux (trop) nombreuses prières. Son écriture m’a simplement portée vers les questions que je me suis déjà posées il y a bien longtemps, celles qui n’ont en réponses que la foi et les nombreuses croyances qui, selon moi, resteront un mystère.

Même la science n’explique pas tout, n’est ce pas ?

J’ai pris plaisir à retrouver la littérature classique et philosophique, celle qui « grandit avec ceux qui la lisent » (Grégoire le Grand), cette petite graine semée dans l’esprit du lecteur. Cet essai est riche, tant par la profonde réflexion de son auteur que par les références littéraires sur lesquelles elles s’appuient. J’avoue d’ailleurs que j’aimerais en lire un peu plus souvent. 

Il vous est possible d’écouter quelques extraits dans cette émission (Podcast)

Je remercie sincèrement Babélio Masse critique pour l’envoie de ce livre.

MON DÉFI DE LECTURE 2023 Babélio

 

Résumé de l’éditeur

Absolument la vie - Étienne Barilier

Fils de pasteur, et de santé fragile, dans un village des années 1950, l’auteur fait du monde et de ses rudesses, mais aussi de la religion et de ses exigences, une expérience anxieuse. Dieu, appelé au chevet de l’enfant malade qu’il était alors, ne s’y est pas rendu. Soixante ans plus tard, son épouse sera victime d’une maladie mortelle, et Dieu n’aura pas cillé davantage. Cependant, cette épouse était croyante. Mais sa foi fut heureuse. Elle ne voyait pas la douleur partout, et n’en faisait pas un argument. L’amour ne lui était pas blessure. Pour elle, Dieu n’était pas absent : il suffisait d’aimer la vie.
Revenant sur certains événements marquants de sa vie, abordant avec simplicité de grandes questions comme celle du Mal, de la mort, de la foi ou de l’amour, Étienne Barilier nous livre ici un texte intime et lumineux, qui bouleverse et vous retient encore bien après sa lecture.

  • Éditeur ‏ : ‎ Labor et Fides (6 avril 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 112 pages

Étienne Barilier

Étienne Barilier, né le  à Payerne, est un écrivain, philosophe et traducteur suisse de langue française. Il est professeur associé à la section de français de la Faculté des lettres de l’Université de Lausanne jusqu’en 2013. Lauréat de nombreuses distinctions littéraires, dont le prix d’honneur Paris, le Prix Rambert, le Grand Prix de la Fondation vaudoise pour la culture (1987), Le prix de l’Union internationale des éditeurs de langue française, Étienne Barilier reçoit pour son ouvrage Contre le nouvel obscurantisme, qui dénonce les irrationalismes contemporains, le Prix européen de l’essai en 1995. Enfin en 2002, il reçoit le Prix Michel-Dentan 2002 pour L’énigme. En 2008 paraît aux Éditions Zoé La Fête des lumières.

En 2011, il reçoit le prix Bibliomedia Suisse 2011 pour son roman Un véronèse.

Author: Angelique

Planner, bullet journal, au fil des mois présentation de mon planner bujo, son évolution, décoration, mon organisation quotidienne et mes avis lecture.
Randonnées équestres et pédestres.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

2 thoughts on “Absolument la vie – Étienne Barilier

  1. Je lis peu d’essai, mais celui-ci semble t’avoir apporté beaucoup. Quant à l’avoir écrit par une telle perte, je trouve la démarche de l’auteur louable.