BACKUP – Guy-Roger Duvert

Bienvenue pour ce rendez-vous lecture, le premier du mois de février. Je vous présente aujourd’hui un livre sorti le 17 mai 2020 : BACKUP, le troisième roman de Guy-Roger Duvert dans lequel il nous offre un futur possible où l’homme serait immortel. Envie d’en savoir un peu plus ? 

Résumé de l’auteur

Dans un futur relativement proche, l’immortalité est devenue un service, un monopole détenu par la multinationale Backup. Les clients procèdent régulièrement à des sauvegardes de leur psyché – souvenirs, personnalité, tout ce qui nous définit en tant qu’individu. Le jour où ils meurent, il suffit de télécharger leur sauvegarde la plus récente dans l’un de leurs clones, prêt à être activé. L’immortalité à la portée de tous. Du moins des plus nantis.

Aiden Romes est un flic. Honnête, droit dans ses bottes, psychorigide, même, diraient certains de ses collègues moins regardants avec la loi. Il est bon dans ce qu’il fait, mais un tel métier effraie de plus en plus sa compagne, enceinte de plusieurs mois et terrifiée à l’idée de perdre son époux, risque inhérent à son occupation. La situation change cependant le jour où il contribue à sauver la fille du dirigeant de la firme Backup, qui le remercie en lui offrant un abonnement gratuit aux services de la compagnie. Il va rejoindre la caste fermée des immortels, et pourra enfin continuer son job qu’il aime sans que sa compagne n’ait plus à en souffrir. Il s’installe dans le siège de connexion, ferme les yeux… et les rouvre quelques secondes après dans un lieu qu’il ne connait pas. Mais surtout dans un corps qui n’est pas le sien! C’est pour lui le début d’une descente aux enfers, où il devra voir jusqu’où il sera prêt à violer ses propres principes et ainsi se salir les mains afin de protéger les siens et déjouer un complot de portée mondiale. La technologie Backup constitue-t-elle l’accès à l’immortalité pour l’être humain, ou bien la perte de son identité?

  • Éditeur ‏ : ‎ Auteur Indépendant (17 mai 2020)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 319 pages

Un cadeau empoisonné

J’ai fait la connaissance d’Aiden et Natsuko lors de leur intervention musclée pendant laquelle Natsuko est blessée. Ainsi débute le premier chapitre, en pleine action où quelques gadgets futuristes posent le décor. Une ambiance pluvieuse dans une mégalopole où la population devenue trop nombreuse est logée dans des tours urbaines massives, de plus en plus haut. Un univers qui m’a replongée quelques instants dans un film de science-fiction coécrit et réalisé par Luc Besson, sorti en 1997. Des blocs, les pauvres dans le fog, les plus fortunés en terrasse, des voitures volantes : mais le futur imaginé par Guy-Roger Duvert est particulièrement réaliste dans son aspect météorologique et sociologique.

Aiden et Natsuko ont mené à bien leur mission, la jeune Kugelman est terrorisée mais vivante.

Aiden rentre chez lui retrouver son épouse Lucy, enceinte de leur fille : Nora. Lucy vit dans l’inquiétude permanente pour la vie de son mari : un flic peut être tué dans l’exercice de ses fonctions et cette éventualité est devenue obsessionnelle. Elle refuse que son enfant puisse grandir sans père et pousse Aiden à changer de fonction, à prendre un poste sans danger. 

Nos deux héros sont invités par Monsieur Kugelman, fondateur de Backup qui souhaite les remercier d’avoir sauvé la vie de sa fille. Après les félicitations, il propose aux deux officiers de visiter le site de la Société Backup. Dans la salle des sauvegardes, il offre à Aiden et Natsuko un abonnement illimité (et gratuit) dans le temps.

Ainsi, Aiden, immortel, pourra continuer son job tout en rassurant son épouse.

Rêve ou cauchemar ?

Backup est une société et l’accès à l’immortalité est réservé aux plus fortunés. Aiden se voit offrir ce dont il rêvait sans avoir la possibilité financière de le réaliser par lui même. Vous vous demandez probablement comment l’homme accède à l’immortalité ? C’est d’une simplicité à vous couper le souffle : votre mémoire est sauvegardée, tout comme chacun de nous préserve ses données informatiques. Si le corps meurt, les clones préfabriqués le remplacent et la dernière sauvegarde est alors téléchargée dans ce nouveau « cerveau ».

La société ne semble pas adhérer à une charte éthique alors que, finalement, elle possède vos fameuses données personnelles. La quête du graal nous débarrassera donc très prochainement des DPO. Certains d’entre vous ont probablement déjà envisagé de vivre éternellement, n’est ce pas ?

Pour J.-M. Besnier, l’obsession de l’immortalité est le symptôme de la haine de soi et de l’utopie d’une sortie de soi qui caractérisent les dépressifs. La dépression serait elle-même due à l’impuissance que l’homme éprouve devant la démesure de ses technologies. Un point de vue intéressant que frôle Backup, l’auteur nous ouvre la porte d’une réflexion sur nos conflits internes, sur nos choix.

Un roman à étudier de toute urgence (même juste pour le plaisir).

Le rôle de la technologie

Les pouvoirs des technosciences ne sont pas ceux que l’on croit mais ils sont bien réels.

Le transhumanisme estime que l’évolution darwinienne procède trop lentement et que la condition biologique des êtres humains qu’elle a mise en place est largement insatisfaisante. Cette libération est attendue de la technique et non des secours de la religion (la résurrection) ou de la sagesse.

Le transhumanisme, serait un posthumanisme qui va trop loin, faute de savoir où s’arrêter : là où l’on peut légitimement attendre des techniques qu’elles viennent améliorer le sort d’une humanité laissée inchangée pour l’essentiel, même si ses capacités sont augmentées, les transhumanistes voudraient livrer l’homme à la technique, dans le cadre d’un projet dément d’effacement de toutes les frontières (Luc Ferry).

Où s’arrêter ? Vous découvrirez que Guy-Roger Duvert propose dans son roman une éventualité tout à fait réaliste de la dérive possible. Une sauvegarde dans un clone, est-ce réellement l’immortalité ? Qu’en est-il de la mémoire cellulaire ? De la fiabilité de cette technologie et des possibles erreurs volontaires ou pas…

Aiden Romes

Son désir d’immortalité n’est destiné qu’à éloigner l’angoisse de son épouse. Pourtant, il est précisé dans le résumé de l’auteur que tout ne s’est pas passé comme prévu pour Aiden.

Il s’installe dans le siège de connexion, ferme les yeux… et les rouvre quelques secondes après dans un lieu qu’il ne connait pas. Mais surtout dans un corps qui n’est pas le sien!

Comment peut-il être dans un corps qui n’est pas le sien ? Et que va-t-il découvrir ?

Des scientifiques, qui ne sont pas tous adeptes déclarés du transhumanisme, sont aujourd’hui affirmatifs pour ce qui concerne un allongement sensible de la vie humaine. Jusqu’où peut-on aller dans ce sens ? Ne sommes-nous pas déjà trop nombreux sur cette terre ? 

Ce roman est pour moi un énorme coup de cœur. La plume de Guy-Roger Duvert est fluide et addictive, ce livre se lit (trop) rapidement, mais peut-être qu’au fond de moi, je cherchais une réponse philosophique. Là n’est pas le but de ce livre. Juste pour le plaisir de la lecture, j’ai suivi Aiden Romes dans un roman d’action où le suspens est incroyable et le mystère bien gardé. 

Mais, la dernière page terminée, je me suis interrogée sur tous les détails de cette histoire, je suis curieuse et j’observe les changements de cette époque.

Peut-être avez vous envie de découvrir un excellent roman, un polar, un thriller futuriste ? N’hésitez pas, vous allez vous régaler.

A très bientôt

Author: Angelique

Bienvenue sur mon espace personnel, où je partage avec passion l'évolution de mon planner bullet journal (bujo) au rythme des mois. Ici, je vous dévoile les astuces de ma planification, la touche de décoration qui agrémente mes pages, ainsi que les méthodes d'organisation quotidienne qui m'aident à rester productive et ordonnée.

Chaque mois, vous avez l’opportunité de découvrir comment mon bujo se transforme et s'adapte à mes besoins, tout en recueillant mes impressions sur les dernières lectures qui m'ont captivée.

Mais ce n'est pas tout ! En tant qu'adepte de l'aventure et de la nature, je partage également avec vous mes escapades équestres et pédestres. Suivez mes traces à travers les sentiers battus, là où le bruit du monde s'estompe et où la splendeur des paysages prend toute sa place.

Rejoignez-moi dans cette aventure organisée et littéraire agrémentée d'une touche de liberté sauvage !


En savoir plus sur Les Carnets du Barde

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

2 thoughts on “BACKUP – Guy-Roger Duvert