Gemina – Eva Dequard

En ce lundi de bilan lecture, je vous invite à enrichir votre PAL avec un thriller post apocalyptique détonant écrit par Eva Dequard et qui s’intitule GEMINA. C’est un gros coup de cœur lecture et la plume de l’auteur m’a embarquée jusqu’à l’achat de Médium : Mauvais rêve du même auteur. On en parle ?

Gemina vous souhaite le bonjour !

  • Éditeur ‏ : ‎ auteur indépendant (8 avril 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 443 pages

Année 2136. Un homme se réveille de son sommeil cryogénique attaché à une table d’opération. Au-dessus de lui, quatre personnes prêtes à le découper vivant. Soixante ans plus tôt, une intelligence artificielle qui a dégénéré s’est liée à un réseau social pour créer la solution à tous nos problèmes : Gemina.
Gemina, c’est une entité omniprésente qui a déployé une armée de drones tout autour du globe avec un objectif : rendre le monde meilleur.
Tous les jours, Gemina veille pour garantir la paix et faire respecter la loi. Gemina est grande, Gemina est juste.
Alors, comment expliquer le chaos qui règne dans le monde ? Cannibalisme, exécutions publiques, fougères mutantes, mascottes meurtrières et corbeaux en croisade se mêlent dans un pays en ruine où seule la loi du plus fort prévaut.
Privé de ses repères, dernier témoin d’un passé révolu, Adrian va devoir apprendre à survivre dans ce monde impitoyable où chaque indice le pousse à percer le secret de Gemina.

Adrian : le réveil

Les premières lignes de Gemina ne se perdent pas dans les détails, embarquement immédiat pour Adrian qui se réveille dans une salle où évoluent des scalpels alors qu’il est ficelé sur une table. Une bande d’inconnus semble décidée à réduire ce corps en morceaux, mais je ne peux pas dire qu’ils sont très professionnels. 

Quoi que vous en pensiez, Adrian est un mec chanceux. Une voix de femme – qui cherche un certain Karl – interrompt la boucherie par une belle engueulade. Mais où sommes-nous donc ? Tous ces personnages me semblent totalement décalés et si j’exclu le sort d’Adrian Madaline, je pourrais rire des dialogues et de la situation plutôt causasse. Notre personnage découvre qu’il est arrivé en 2136 après un sommeil cryogénique et il fait la connaissance de Mila (la voix de femme, c’était Mila).

Après la lecture de ce premier chapitre, la situation générale est posée et nous allons maintenant suivre Mila et Adrian dans une aventure à couper le souffle.

 Adrian : La découverte du nouveau monde

Congelé il y a 70 ans, Adrian n’a aucun souvenir. C’est la fiche collée sur son caisson de cryogénisation qui lui donne les maigres informations sur son identité et son état de santé : pas brillant. Rien ne ressemble à ce qu’il attend.

“Mila poussa un soupir exaspéré, rabattit la capuche de son manteau sur sa tête, puis remonta son foulard rouge sur le bas de son visage. Sans poser de question, il passa l’écharpe autour de son cou et fit de même. Elle poussa une dernière porte.”

Là, dehors, c’est le chao et un drone se fait attaquer par des corbeaux. Mila lui explique alors ce qu’est Gemina – que vous avez entraperçu dans le résumé un peu plus haut 🙂

Rendre le monde meilleur

Si telle était la mission de Gemina, le lecteur découvre rapidement que quelque chose a capoté ou, éventuellement que “le monde meilleur” est un concept aux multiples définitions. Un brin d’anarchie, une pincée de violence, le tout saupoudré de manipulation dans des ruines, où le lecteur est confronté à la loi du plus fort.

D’après Mila, Gemina est venue à la suite d’Ami, une IA qui a pris son indépendance pour proposer des solutions à la criminalité : enfermements, réhabilitation, réformes éducatives. Ami serait donc devenue autonome ?

Adrian s’est réveillé dans un univers dévasté qu’il ne comprend pas malgré les informations diffuses que lui donne Mila. Il n’est pas au bout de ses surprises, croyez-moi. Les lecteurs qui, après ces quelques pages, ont perdu leurs repères, ceux du monde connus à ce jour, sont prêts pour entrer dans l’aventure – dans l’histoire. N’hésitez pas, Gémina vous attend.

Les personnages

Mila est une jeune femme énigmatique, indépendante et débrouillarde. Elle n’hésite pas à faire preuve de violence pour sauver sa peau et pourtant. Au fil des pages, une autre Mila se dévoile, attachante, sensible. Elle protège Adrian qui lui accorde finalement sa confiance. Dans la barbarie de ce décor apocalyptique, il semble assez incroyable d’avoir de l’empathie pour Mila, mais dans sous la plume de l’auteur, le dialogue rapporte un échange entre ces deux personnages (sous forme de conversation) qui laisse place aux sentiments. Ce style affectif alterné avec une écriture vive, donne beaucoup de relief et d’action. Pas de place pour l’ennui.

Quant à Adrian, vous imaginez bien qu’il n’est pas sorti de cryogénie pour délayer l’histoire 😉 Lui aussi va se découvrir, se souvenir. C’est alors qu’il poursuivra une quête qui semble folle et perdue d’avance. Seule Mila décide de lui laisser sa chance. 

L’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est un « ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence humaine ». Elle englobe donc un ensemble de concepts et de technologies, plus qu’une discipline autonome constituée. 

De mon point de vue, Gemina nous alerte sur nos fameux concepts. En effet, l’humain ne connait pas le fonctionnement de son propre cerveau et n’utilise qu’une très faible part des capacité de cet organe. Alors comment peut-il créer ce qu’il ne connait pas ? Finalement, c’est peut-être ce qui déconne dans tout ça, ne croyez-vous pas ?

Éva Dequard

Passionnée de lecture depuis toujours, je me lance aujourd’hui dans l’édition de mes écrits. J’ai à cœur de vous proposer des romans qui mettent le suspense au centre de l’histoire. Science-fiction, fantastique ou horreur, j’aime explorer les différents genres et varier les points de vue. 

Je remercie Eva Dequard pour ce service presse qui m’a fait découvrir ce roman que je relirai avec plaisir.

SimPlement.pro

La bibliothèque nomade

Je soutiens Les Crins du Barde
Je soutiens Les Crins du Barde
https://www.helloasso.com/associations/la-maison-ecologique/collectes/les-crins-du-barde-creation-de-l-association

Author: Angelique

Nous avons presque oublié combien il est étonnant qu’un animal aussi
grand, aussi puissant et aussi intelligent, puisse accepter sur son dos
un autre animal tellement plus faible !
(Peter Gray)

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

2 thoughts on “Gemina – Eva Dequard