L’armoise commune et l’ambroisie

Il y a des matins comme ça, où un simple appel téléphonique réveille en moi le besoin de rédiger un article botanique. En effet, l’animal stupide humain dont malheureusement certains sont élus dans nos campagnes, ordonne autant le débroussaillage que l’éradication de l’ambroisie. Le problème ? C’est le harcèlement lié à l’ignorance. Alors, armoise ou ambroisie .

L’armoise commune

Je ne suis absolument pas spécialiste dans le domaine et c’est en suivant mes chevaux que je me suis intéressée à cette plante. Deux fois par an, ils se jettent dessus alors qu’ils passent leur chemin le reste du temps. Ma curiosité naturelle m’a poussée à m’en demander la raison et à faire des recherches sur l’armoise et ses éventuelles vertus.

L'armoise commune est une plante herbacée

L’armoise commune est une plante herbacée qui peut mesurer de 60 cm à 2 m de haut. Elle possède une tige dressée très rameuse et élancée sans stolons souvent de couleur rouge violacé. Son feuillage est vert foncé, ses capitules duveteux sont serrés et très abondants sur les branches. Ses feuilles sont basales, longuement pétiolées et pennées de 5 à 8 cm de long. L’Armoise commune vivait originellement en climat tempéré en Europe centrale, en Afrique du Nord et un peu en Asie, mais elle a été introduite dans divers pays hors de son aire naturelle de répartition.

Les tisanes d’Armoise sont actuellement considérées comme ayant des propriétés vermifuges, antibactériennes, antipyrétiques, cytostatiques, stomachiques et antitumorales. L’eau chaude de la tisane extrait de la plante des métabolites secondaires, mais aussi certains glucides ayant des propriétés thérapeutiques et des fonctions biologiques induites par leurs structures biochimiques.

Concernant les propriétés de ces tisanes liées à leurs glucides, elles diffèrent pour ces deux espèces : l’armoise libère dans la tisane un arabinogalactane de type II, alors que la seconde (Absinthe) libère un fructane de type inuline.

Les chevaux mangent les feuilles en début de saison (mai/juin) et iront chercher des graines en septembre/octobre. C’est une plante qui n’est pas dans les prairies, encore moins dans le foin. Ce sont nos sorties qui permettent aux chevaux de choisir leurs plantes.

C’est pourquoi les chevaux à l’état naturel n’ont pas besoin de vermifuges chimiques (entre autre).

L’ambroisie

L'Ambroisie à feuilles d'armoise, Petite herbe à poux ou Ambroisie élevée

Je n’en avais jamais entendu parler avant d’arriver en Ardèche et de mettre le nez dedans la première année : j’ai tellement éternué que la pharmacie m’a renseignée sur le phénomène allergène. Un simple traitement homéopathique a fait disparaitre les symptômes désagréables et il semble que depuis, j’y sois habituée. Cependant, pour beaucoup, c’est une plante qu’il faut éradiquer (erreur, si elle est présente, il y a une raison).

L’Ambroisie à feuilles d’armoise, Petite herbe à poux ou Ambroisie élevée (Ambrosia artemisiifolia L.), est une espèce de plantes dicotylédones de la famille des Asteraceae (sous-famille des Asteroideae), originaire des Amériques. C’est une plante herbacée annuelle, qui pousse dans ses régions d’origine dans les champs cultivés, les pâturages et terres en friches (plante adventice), ainsi que sur les bords de routes et les terres non cultivées (plante rudérale).

L’ambroisie à feuilles d’armoise ne doit pas être confondue avec l’armoise commune ou l’armoise annuelle, qui s’en distingue par la teinte grise de la face inférieure des feuilles.

Conclusion

Elles sont facilement reconnaissables à la couleur de leurs feuilles puisque celles de l’armoise sont grises en dessous, verte au dessus. Alors avant de vous plaindre, allez dont regarder (et sentir, l’armoise sent bon) ce qui pousse autour de chez vous. Inutile de détruire : la culture est à portée de tous et je trouve aussi triste que dommage de détruire par peur et angoisse une plante aux multiples vertus.

Qu’en pensez-vous ?

 

Author: Angelique

Planner, bullet journal, au fil des mois présentation de mon planner bujo, son évolution, décoration, mon organisation quotidienne et mes avis lecture.
Randonnées équestres et pédestres.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

4 thoughts on “L’armoise commune et l’ambroisie