L’Ordre de Cobalt – Sébastien SABAT

C’est lundi et je n’ai pas présenté de retour de lecture depuis quelques semaines. Je suis certaine que vous allez apprécier L’Ordre de Cobalt, un roman de Sébastien SABAT dans lequel j’ai renoué avec les supers héros et des personnages aussi atypiques qu’amusants.

Lecture et mise en place

J’ai pris mon temps pour me délecter de ce roman que j’ai ouvert le 17 septembre, et c’est vraiment un bouquin qui m’a redonné le gout de la lecture. Alors bien sûr, un pavé de 771 pages peut décourager certains lecteurs, mais l’écriture est légère, avec une pointe d’humour, je n’ai pas ressenti de longueur malgré une lecture numérique qui n’est pas ma tasse de thé 😉

L’aventure s’ouvre en un lieu encore méconnu nommé New York Reborn où j’ai rencontré Jackson Calder, Bernie Stock et Iris. La présentation est drôle, la situation des personnages peu enviable mais ils feront avec le lien indéfectible qui s’impose entre Calder et Iris. Calder s’était trouvé une situation relativement tranquille dans laquelle ce mort vivant alcoolisé serait détective privé d’un genre à part. En effet, le zombie peut converser aussi bien avec les vivants qu’avec les morts, ce qui lui fait l’honneur de la présence d’Iris. Ce dernier a été assassiné et souhaite dévoiler son état par le biais de Calder.

« Mais il pouvait voir les morts et communiquer avec eux. Il sen était fait une spécialité. Tant de familles éplorées qui veulent avoir des nouvelles, tant de moribonds pas tranquilles, il y avait de toute évidence un marché. »

Un duo d’enquêteurs improbable, dont les chamailleries sont à la hauteur de leur perspicacité.

Inclassable 

Ce début de lecture est plaisant et distrayant, quelques combats percutants agrémentent la mise en place de l’intrigue et, si l’enquête est très sérieuse, nos deux protagonistes peuvent se chamailler tout en combattant. J’ai imaginé des scènes de bande dessinée dans l’art de la plume : les dialogues contrastent singulièrement avec la situation et je me suis attachée à Calder autant qu’à Iris dans cette première partie.

« Iris, Protecteur de New York Reborn, être vivant supérieur et unique connut la même mort sans gloire que le plus insignifiant des crustacés. »

Le roman est divisé en quatre parties, chacune est un nouveau voyage à travers l’univers créé par Sébastien SABAT. J’ai été surprise par les interludes : retour sur un personnage ou une situation particulière, j’ai adoré ces histoires cachées dans la trame. J’y ai découvert d’autres entités et un style qui m’a bien embarquée : post-apocalyptique, la fantasy, le fantastique et le Steam punk.

Note personnelle – Conclusion

Faut-il un monde apocalyptique pour que le cheval retrouve enfin sa place ? L’auteur décrit un monde de désolation où l’humain tente de reconstruire dans les rares zones « habitables ». Que s’est-il passé ? Je vous laisse le découvrir. Cependant, à travers mon voyage, j’ai rencontré fiacres et dirigeables ainsi que les éléments et leur mémoire. Un roman en quatre partie, comme pour représenter les quatre éléments de la vie.

« J’ai fait des expéditions à grande vitesse, la planète est désolante. Et désolée. C’est à pleurer. Elle est recouverte de neige aux deux tiers environ. Seule la bande de terre autour de l’équateur dispose d’un climat raisonnable. Il y a peu de mers, ce sont plutôt des grands lacs, l’eau douce, c’est la glace. Le reste ? D’immenses canyons peu engageants qui se disputent la suprématie terrestre avec des montagnes improbables… »

L’ordre de Cobalt est notre cinquième élément, la spiritualité où se cache l’intrigue merveilleusement addictive. Aurez-vous la curiosité de suivre nos héros et de leur venir en aide ?

Ma chronique audio

Résumé de l’éditeur

L'Ordre de Cobalt - Sébastien Sabat

Jackson Calder est un détective zombie dans un monde moribond. Il parle aux morts et à peu de vivants. Sa vie bascule lorsqu’il doit faire équipe avec Iris, le défunt champion de la cité, pour faire dérailler un complot mondial lancé à grande vitesse. Arriveront ils à convaincre les derniers héros de la planète de leur venir en aide ?

  • Éditeur ‏ : ‎ Librinova (24 janvier 2023)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Nombre de pages de l’édition imprimée  ‏ : ‎ 771 pages

Sébastien SABAT se présente

Je m’appelle Sébastien et je suis nouveau dans ce monde de l’édition et du service de presse. Je pensais qu’écrire un roman était la partie la plus difficile mais je n’en suis plus si sûr. La foire d’empoigne qui s’ensuit pour faire connaitre son bouquin me parait bien plus périlleuse !
Me voici donc, à la recherche de personnes intéressées par la lecture d’un énième roman dystopique/post-apocalyptique. J’ai vu que tu avais manifesté ton intérêt pour le livre, donc je me permets de t’inviter à le chroniquer si ça te dit. 
J’ai été biberonné à la pop culture et la fantasy. Il y aura donc du roman noir, des super-héros, de la magie, de l’humour et des territoires à découvrir.

En espérant que cela te plaise.

J’ai beaucoup aimé la façon dont l’auteur m’a proposé son roman pour avoir mon avis. Je le remercie très sincèrement pour sa confiance, j’ai adoré ce mélange de style inclassable.

SimPlement.pro

Author: Angelique

Bienvenue sur mon espace personnel, où je partage avec passion l'évolution de mon planner bullet journal (bujo) au rythme des mois. Ici, je vous dévoile les astuces de ma planification, la touche de décoration qui agrémente mes pages, ainsi que les méthodes d'organisation quotidienne qui m'aident à rester productive et ordonnée.

Chaque mois, vous avez l’opportunité de découvrir comment mon bujo se transforme et s'adapte à mes besoins, tout en recueillant mes impressions sur les dernières lectures qui m'ont captivée.

Mais ce n'est pas tout ! En tant qu'adepte de l'aventure et de la nature, je partage également avec vous mes escapades équestres et pédestres. Suivez mes traces à travers les sentiers battus, là où le bruit du monde s'estompe et où la splendeur des paysages prend toute sa place.

Rejoignez-moi dans cette aventure organisée et littéraire agrémentée d'une touche de liberté sauvage !


En savoir plus sur Les Carnets du Barde

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

4 thoughts on “L’Ordre de Cobalt – Sébastien SABAT