Mon Bilan lecture – Janvier 2023

Hello la blogosphère 🙂 Comment allez-vous ? Pour ceux qui suivent, j’ai fait pas mal de changements dans ma vie, particulièrement au sujet de ma fréquentation des réseaux (à lire sur ce blog). Entre mes carnets et cette heure d’écran de moins par jour, je fais beaucoup de choses et matin et soir, je lis 🙂

Mes lectures terminées

Chaque matin, je lis mes blogues favoris (je vous ferai une récap prochainement) après quoi je m’installe avec mon bouquin le temps de prendre un copieux petit déjeuner. 

Ma dernière lecture de l’année 2022 fur une fabuleuse découverte : Les Créatures du Sceau (lire la chronique). J’ai très bien commencé l’année avec L’Ombre de Nyarlathotep (Guy-Roger DUVERT), un auteur devenu presque incontournable et un troisième opus passionnant.

Les événements qui se sont déroulés à Arkham ne laissent aucun doute : un sinistre épisode s’est déroulé, deux ans plus tôt, dans le détroit du Bengale, et dont les répercussions pourraient être terribles. Financés par la Miskatonic University, Milton, Kristen, Lillian et Howard traversent donc la planète en direction des Indes Britanniques, afin d’y remonter la piste et tenter d’identifier l’origine de la menace, sans se douter qu’un nouveau drame s’apprête à s’y produire…

 

 

Et je termine avec Rouge – Tome 2 : La Montagne d’Abranas

 

La prophétie ne s’est pas réalisée : l’harmonie n’est toujours pas revenue depuis que Darakchan a été chassé du royaume de Blangerval.
Le magicien cherche désormais à s’installer dans la montagne d’Abranas, au sein des terres de la reine Philea.
Encore éprouvés par ce qu’ils ont vécu ensemble, le prince Darien et ses fidèles amis partent prêter main forte à la reine avec le but d’assouvir leur vengeance contre Darakchan.
Réussiront ils finalement à le vaincre ? Quel espoir naîtra de cette histoire ?

 

Je suis vraiment ravie de ces lectures enrichissantes, dépaysantes et légèrement addictives 🙂

Actuellement je lis… 

TSITADEL (Hugo Boitel), le début est intrigant et il fallait oser écrire sur ce sujet. C’est drôle, cynique, mais ça fait quand même froid dans le dos. Je vous en parlerai après lecture. En attendant, voici la couverture et le résumé de l’auteur.

Tsitadel, car tel est son nom, est dirigée d’une main de fer par l’énigmatique Guide Suprême et son Parti Unique aux forts relents de dictature soviétique. Pour les habitants confinés à l’intérieur des fortifications, les temps sont durs. Déjà persuadés de l’imminence d’un assaut d’envahisseurs, ils doivent à présent s’accommoder d’une nouvelle menace : de dangereuses créatures, les rôdeurs, sont apparues à l’Extérieur et semblent bien décidées à déchiqueter tout ce qui se tient sur deux pattes. Les dernières rumeurs font même état d’un spécimen capable de se camoufler parmi les hommes, qui aurait déjà compromis la Sécurité Intérieure…

Au milieu de ce tumulte, le colonel V.E. Szatonovitch est plus que jamais sur la sellette. Sa dernière chance d’éviter la disgrâce repose sur sa récente affectation à la traque du mystérieux rôdeur. Mais il est loin de se douter que de son enquête dépend le destin de Tsitadel toute entière…

Une lecture qui sort des thème précédents 😉

Mon avenir littéraire

Retour chez Marathon Editions avec Les Explorateurs temporels. Une petite Maison d’édition dont le catalogue est une pépite à lui seul. Je me lance donc dans cette nouvelle aventure :

Assister à une grande bataille napoléonienne incognito ? Survoler le naufrage du Titanic ou suivre des combats de gladiateurs dans la Rome antique tout en sirotant un
cocktail ? Grâce à la société Explorations temporelles,
tout est possible pour qui est riche ou très chanceux.
Thelo n’échappe pas à l’engouement pour ce tourisme
d’un nouveau genre. À tout juste 18 ans, il prend part à
une excursion qui promet un spectacle grandiose.
Destination : la cité gauloise d’Alésia, en 52 av. J.-C.,
quand les légionnaires de César encerclent Vercingétorix et son armée.

D’abord palpitante, l’expérience vire au cauchemar
lorsque les explorateurs temporels se retrouvent bloqués dans le passé. Arriveront ils à revenir ? Ne vont-ils pas modifier le passé et leur futur ?

Ca questionne hein ?

Et ensuite ? J’embarque dans l’inconnu avec Gamma 212 – Séparation

✰☆★ À la croisée des univers d’Avatar et de Divergente ★☆✰

Une planète lointaine à l’autre bout de la Galaxie.
Une colonie abandonnée par la Terre qui se bat pour survivre.

Zac, 28 ans, vit à Mélaharis, l’unique cité de sa planète.
Son problème ? Le gouverneur de la colonie a mis une prime de capture sur sa tête ♞♙
Alors que des répercussions planent sur sa famille, il doit fuir par-delà l’enceinte protectrice de la ville et s’enfoncer dans la nature hostile et inexplorée de ce nouveau monde.
Tout ceci aurait-il un lien avec le dangereux déclin de la cité dont la population est rongée par un mal inconnu ? 

Voilà ce qui m’a attirée, ce qui me questionne et m’intrigue 🙂

Je retournerai ensuite dans ma zone de confort, celle qui me rapproche bien sûr du Kearsley Academy Project, de la terre et de la nature : Combien de temps ? Agathe GARRIDO m’a invitée à lire son roman en échange de mon avis, je l’en remercie.

Année 2096, le pire scénario climatique est avéré. Le mercure affiche + 7 °C à + 10 °C partout dans le monde, entraînant chaos naturel et guerres civiles.

Asphyxiés et déshydratés, les habitants des pays du Sud tentent d’échapper par tous les moyens à une mort prématurée en immigrant dans les pays du Nord. La planète connaît l’une des pires crises que l’humanité ait jamais connue. Pour y remédier, les gouvernements, représentés par l’Organisme international des pays du monde, déploient une solution jusqu’alors inédite : ordonner les flux migratoires selon la nouvelle prouesse scientifique de la startup BioAnswer. Leur test est capable de révéler la date et la cause de la mort de chaque individu.

Ceux dont le test révèle une espérance de vie de moins de soixante-cinq ans sont contraints à l’exil dans les pays devenus les plus inhospitaliers. Quant aux autres, désormais pourvus de la nouvelle richesse du monde, le temps, ils peuvent espérer garder ou obtenir une place dans les pays les plus accueillants.

Outre ce nouvel ordre mondial redessinant les flux migratoires, tout individu voit ses relations professionnelles, religieuses ou amoureuses inévitablement bouleversées par les résultats du test.

Voici l’histoire de trois d’entre eux.

Entre temps, je lirai aussi…

Entre ma cure de remise en forme : randonnée à pied, à cheval, nettoyage des parcs, ramassage de crottin quotidien (oui, le cheval crottine beaucoup, mais ça fait pousser les légumes du potager), je vais m’offrir un roman de Guy-Roger DUVERT que je n’ai pas lu bien qu’il ne soit pas nouveau. Il s’agit de Backup (2020)

Dans un futur relativement proche, l’immortalité est devenue un service, un monopole détenu par la multinationale Backup. Les clients procèdent régulièrement à des sauvegardes de leur psyché – souvenirs, personnalité, tout ce qui nous définit en tant qu’individu. Le jour où ils meurent, il suffit de télécharger leur sauvegarde la plus récente dans l’un de leurs clones, prêt à être activé. L’immortalité à la portée de tous. Du moins des plus nantis.

Aiden Romes est un flic. Honnête, droit dans ses bottes, psychorigide, même, diraient certains de ses collègues moins regardants avec la loi. Il est bon dans ce qu’il fait, mais un tel métier effraie de plus en plus sa compagne, enceinte de plusieurs mois et terrifiée à l’idée de perdre son époux, risque inhérent à son occupation. La situation change cependant le jour où il contribue à sauver la fille du dirigeant de la firme Backup, qui le remercie en lui offrant un abonnement gratuit aux services de la compagnie. Il va rejoindre la caste fermée des immortels, et pourra enfin continuer son job qu’il aime sans que sa compagne n’ait plus à en souffrir. Il s’installe dans le siège de connexion, ferme les yeux…

et les rouvre quelques secondes après dans un lieu qu’il ne connait pas. Mais surtout dans un corps qui n’est pas le sien! C’est pour lui le début d’une descente aux enfers, où il devra voir jusqu’où il sera prêt à violer ses propres principes et ainsi se salir les mains afin de protéger les siens et déjouer un complot de portée mondiale. La technologie Backup constitue-t-elle l’accès à l’immortalité pour l’être humain, ou bien la perte de son identité ?

D’ici là, j’aurai probablement pioché d’autres idées pour ma PAL sur vos blogues alors n’hésitez pas à mettre en commentaire vos lectures terminées ou à venir.

A très bientôt

Author: Angelique

Planner, bullet journal, au fil des mois présentation de mon planner bujo, son évolution, décoration, mon organisation quotidienne et mes avis lecture.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

5 thoughts on “Mon Bilan lecture – Janvier 2023

  1. bonjour, comment vas tu? un beau programme. pour le moment, je poursuis la lecture de The Promised Neverland. passe un bon dimanche et à bientôt!