Randonnée du dimanche 17 juillet – Ardèche

Chaque matin, David va donner de l’eau aux chevaux et voir si tout va bien. Une routine quotidienne car même si certaines de nos parcelles ont une source, l’expérience nous a montré que les accidents de pré font partis de la vie de notre petite équipe. Dimanche, j’avais besoin de marcher et très envie d’aller voir Ganesh, juste pour le câlin du jour.

Besoin de nature

J’avoue que j’aime aussi le surprendre. Il sait que nous venons chaque jour mais ne nous attend pas si nous n’avons pas prévenu – oui, un cheval comprend très bien ce et ceux qui l’entourent. En été, les Crins vont prendre le frais en altitude et sont à quelques kilomètres, mais j’aime beaucoup le chemin qui va de Vanosc au Monestier.

Marcher, c’est ma routine à moi. Marcher m’aide à rester en forme, autant physique que mentale. J’aime être loin des antennes relais, loin des réseaux, loin des gens aussi je l’avoue 😉 et les sentiers de la région sont aussi sauvages que déserts. La chaleur était étouffante ce dimanche mais sous les arbres, tout est différent. La climatisation est gratuite, naturelle et relaxante. La fraîcheur et l’odeur des arbres ombragent une grande partie de ce chemin.

L’Énergie que nous offre la nature est incomparable.

Marcher pour le plaisir

Une randonnée se prépare, mais comme nous faisions une pause avec les chevaux, nous avons pris des sacs légers avec beaucoup d’eau et du thé ainsi que quelques amandes. En montagne, je recommande d’avoir de très bonnes chaussures pour les sentiers caillouteux – cette marche m’a d’ailleurs forcée à constater que les miennes n’absorbent plus les chocs. Les chaussures de randonnée ont une durée de vie, j’ai donc commandé exactement les mêmes que je devrais recevoir ce mercredi. J’ai renouvelé aussi les poches à eau, le kit de nettoyage et un sac de 20L qui a, lui aussi, fait beaucoup de kilomètres (RIP mon sac).

Marcher, c’est aussi le plaisir de prendre des photos. Je peux faire le même parcours à différentes saisons, je trouve toujours quelque chose de merveilleux, de nouveau et j’immortalise cet instant.

Album Photos (partage)

 

La surprise

Actuellement, Les Crins sont sur un hectare avec deux entrées, mais eux n’avaient vu que celle où nous approvisionnons en eau 🙂 J’ai réussi ma surprise. Le long du chemin, j’ai cueilli de l’armoise et je suis arrivée avec mon bouquet. Quand j’ai appelé Ganesh, il est arrivé au galop – malgré le fait qu’il ne supporte pas la chaleur. Il n’a pas pris beaucoup de mon armoise, ce n’est pas la bonne période probablement (le cheval connaît si bien les plantes et leurs vertus que je suis ignorante face à eux).

Il m’a sauté dans les bras et câliné avec sa délicatesse habituelle 😉 alors je lui ai murmuré que je venais lui montrer un coin ombragé. Ils ne sont sur cette parcelle que depuis quelques jours et c’est la première fois alors …. Et puis le propriétaire a un peu de bazar/réserve automobile aussi 😀

Pauvre Epona

Ganesh est venu avec moi sans prévenir ses copines alors tout à coup, j’ai entendu des hennissements affolés. Epona avait perdu le “vieux” de vue et s’est sentie aussi perdue qu’en danger sans l’ancien du troupeau (qui n’a que sept ans et espérait rester tranquillement seul avec moi).

Ganesh continuait à poser sa tête sur mon épaule, se laissant caresser avec plaisir sans répondre aux appels désespérés d’Épona. C’est David qui est venu me rejoindre avec les juments qui, cette fois, n’ont pas eu le loisir de m’atteindre. Parfois, Ganesh a besoin de cette exclusivité. Il était poulain quand je l’ai trouvé et il n’a pas eu d’ancien pour le guider (enfin si, moi lol). Il a eu rapidement la responsabilité de Gaya alors je peux le comprendre : il a aussi besoin d’insouciance.

La bibliothèque du Monestier

Après cette pause bien sympathique avec nos amours, nous sommes rentrés en passant par le village où la bibliothèque m’a charmée. Une cabine téléphonique recyclée avec une table de pique-nique juste à coté. Un petit coté bucolique qui me conduira à y organiser quelques groupes de lecture, qu’en pensez-vous ?

Une cabine téléphonique recyclée avec une table de pique-nique juste à coté. Un petit coté bucolique qui me conduira à y organiser quelques groupes de lecture, qu'en pensez-vous ?

J’espère que vous appréciez le voyage. J’aime partager ce petit coin où j’ai posé mes valises il y a maintenant douze ans. Je vous souhaite une magnifique journée. A bientôt

 

Author: Angelique

Nous avons pris nos chevaux et des sacoches afin de proposer livres, carnets d'écriture et un magazine trimestriel à tous ceux qui en font la demande. Nous organisons des groupes de lecture dans les chemins, dans les prés, avec les enfants et leurs accompagnants.

Au plaisir de vous lire et de vous rencontrer.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)