STATU QUO – Quentin Garval : Avis lecture

Bonjour à tous et bienvenue sur cette nouvelle chronique. Aujourd’hui, je vous présente une enquête policière dans un univers légèrement futuriste que je conseille sans hésitation.
“C’est sur les sols jonchés de cadavres que poussent parfois les plus belles fleurs”

Un prologue mystérieux

Les lignes énigmatiques, dans lesquelles chaque mot a son importance, donnent à ce prologue la sensation que l’auteur nous dévoile beaucoup mais c’est une illusion. Nous y faisons une rencontre inoubliable qui a pour nom Anton Volonsin : l’écorcheur. Vingt cinq pages qui mettent immédiatement l’ambiance bien en place concernant ce personnage.

Silas

Coté météo, il n’a pas de chance. Il est dans le sud de la France et il tombe des cordes. Si je dois décrire Silas, je dirais que c’est un homme très efficace pour mettre fin aux conflits…. définitivement mais pas n’importe comment. Il pourrait être détesté pour ses actes mais adulé pour leurs finalités. Un personnage qui nous offre de nombreuses surprises et c’est l’un des personnages touchant de ce roman. Je vous laisse faire sa connaissance 😉

Évelyne et Jazzem

C’est LE duo de flic aux dialogues parfois improbables. La jeune fliquette a beaucoup à apprendre de son coéquipier, mais elle a son caractère… pas toujours facile. La bonne nouvelle du jour, c’est que leur affaire est résolue sans leur intervention. Mais sur les lieux, l’intuition d’Évelyne la pousse à fouiner. Elle veut comprendre ce qui est pour elle une exécution.

Élisabeth Fearghass

Élisabeth est la patronne de Silas. D’ailleurs, lui qui avait envie de s’octroyer quelques vacances, se retrouve avec un nouveau dossier à étudier et une éventuelle nouvelle mission. L’université des sciences de Paris fête en grande pompe le départ du Docteur Douay qui se retire de la vie publique après sa carrière de “plus grand médecin du monde”.

L’intrigue

La petite fête se transforme en champs de bataille où la vie se perd autant que le lecteur dans ses questions. C’est le grand moment, celui qui déclenche une quête pour Évelyne, une enquête pour la police et une aventure incroyable pour le lecteur. De certitudes en déconfiture, des croyances à la réalité de cette Europe montée comme un mille feuille et surtout la rencontre de deux être diamétralement opposés qui, pourtant, ont un point commun : la recherche de la vérité.

Un univers bien construit

Dans ce futur pas si lointain, la Fédération des états d’Europe, l’Eurofeed, est la première puissance mondiale incontestée. Avouez que ce n’est vraiment pas là dessus que vous avez misé 😉 La technologie a évolué mais reste tout à fait envisageable et ce dépaysement rend l’enquête vraiment passionnante. La police travaille avec les indices et l’intuition d’Évelyne ainsi que quelques personnages ambivalents.

Mais curieusement, j’ai intégré rapidement les petites modifications qui sont devenues communes, comme intégrées dans ma vie quotidienne. Le sentiment est très étrange, surtout pour la voiture 😉

L’auteur rédige dans un style coupé qui note avec précision les successions des actions et des attitudes des personnes. L’écriture est très visuelle, le lecteur n’a aucune difficulté à reproduire le paysage dans son imaginaire. Le rythme est rapide et vif, il n’y a aucune place pour l’ennui, bien au contraire

Quand nous sommes avec Évelyne, nous retrouvons un style particulièrement logique, du raisonnement à la démonstration, elle souligne certaines causes qui embarquent le lecteur avec elle dans la réflexion. La plume est agréable et fluide.

Quand aux interrelations entre les personnages, vous découvrirez que rien n’est jamais tout noir ou tout blanc. Je vous laisse découvrir cet aspect du roman que vous pouvez vous procurer d’un clic sur la photo.

L’auteur

Caféinomane élevé aux nouvelles Pulp et aux films d’action des années 90′, Quentin Garval a la tête remplie de récits d’action et d’aventure. De ces inspirations résulte une écriture visuelle et dynamique permettant de retrouver la frénésie des blockbusters explosifs.–Ce texte fait référence à l’édition paperback.
 
Je soutiens Les Crins du Barde
Je soutiens Les Crins du Barde
 
 

Author: Angelique

Nous avons pris nos chevaux et des sacoches afin de proposer livres, carnets d'écriture et un magazine trimestriel à tous ceux qui en font la demande. Nous organisons des groupes de lecture dans les chemins, dans les prés, avec les enfants et leurs accompagnants.

Au plaisir de vous lire et de vous rencontrer.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)