A dada sur mon Dadou

Le titre est l’exact reflet de mon état mental à l’heure où je rédige ces lignes. Mercredi 13 septembre, j’ai pris ma selle pour ma première journée de reconstruction musculaire : les miens et ceux de Ganesh. En cette belle matinée, j’étais sûre de moi et très confiante.

Départ tardif

Je suis partie de chez moi un peu tard alors pas de défouloir pour la cavalerie. Ceci étant, les chevaux n’étaient absolument pas coopératifs. Tout arrive un jour, ils ont décidé d’aller se promener en liberté sans moi et comme ils ne sont jamais attachés, ils sont partis au trot. 

Petite pause un peu plus haut à l’entrée de notre terrain où j’espérais les rattraper mais le cheval est joueur et juste quand je frôlais le licol, hop… Ils sont repartis en rigolant. David a quand même à chopper Gaya mais les autres nous ont faussé compagnie. A ce moment là, j’étais déjà sur les nerfs. Ganesh n’écoutais pas et nous avons trainé pendant une bonne heure.

Grève et Fugue 

Merci à David qui a suivi les fuyards pendant que je restais avec Gaya. Ganesh a pris une claque et je lui ai expliqué ma façon de penser face à son refus de travailler un peu. Autant le vétérinaire que l’ostéopathe estiment que ma cavalerie n’est pas très sollicitée. Ca fait plus de trois mois qu’ils sont en vacances dans les hauteurs, au frais et ils refusent de mettre leurs selles : la loose. Ganesh est très, très lourd quand il n’est pas décidé.

Ca fait plus de trois mois qu'ils sont en vacances dans les hauteurs, au frais et ils refusent de mettre leurs selles : la loose. Ganesh est très, très lourd quand il n'est pas décidé.
Une petite pause

Je suis une fille têtue, j’ai donc insisté pour faire la boucle prévue – mais je n’ai pas fait ce parcours en fait et il était beaucoup trop long – et j’ai sincèrement forcé jusqu’au bout, ce n’est pas très malin. Presque 20 kilomètres en selle sur Ganesh qui trainait les pieds, marcher à coté de Ganesh parce qu’il avait peur de son ombre, des moutons, des coupes de bois… la catastrophe.

Les chevaux

Ils aiment les vacances éternelles et n’ont fait aucun effort pour avancer à bonne allure. Du coup, nous sommes rentrés à 20h. Je vous offre une vidéo courte et joyeuse. Même avec des courbatures, j’avoue que la journée aurait été beaucoup plus sympa si j’avais gardé l’esprit positif 😉

 

A très bientôt pour de nouvelles aventures.

 

Author: Angelique

Nous avons pris nos chevaux et des sacoches afin de proposer livres, carnets d'écriture et un magazine trimestriel à tous ceux qui en font la demande. Nous organisons des groupes de lecture dans les chemins, dans les prés, avec les enfants et leurs accompagnants.

Au plaisir de vous lire et de vous rencontrer.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

2 thoughts on “A dada sur mon Dadou