Nature, cheval et énergie – Mes astuces santé

En quelques jours, je suis passée du t-shirt à la doudoune, surtout à l’ombre. Un écart de température un peu brutal. Pourtant, dimanche, je m’amusais avec les chevaux et les enfants. Nos corps vont s’adapter et je vous dévoile quelques astuces et/ou conseil pour survivre pendant la saison froide.

Nature et Energie

Couvrez-vous, mais ne restez pas enfermé : la nature vous offre ses belles couleurs et remonte votre énergie à tous les niveaux. La marche est un anti-dépresseur naturel, ne vous privez surtout pas !

De mon coté, je reprends mes deux sorties par semaine avec la cavalerie : une sortie montée et une sortie en totale liberté. La météo décide un peu pour moi puisque j’évite quand même les jours de pluie : le pique-nique à la nage, ce n’est pas trop mon truc 😉 Mais en dehors des fortes précipitations, j’adapte mes vêtements à la température extérieure et ces deux sortie sont à la journée.

Etudier dans la verdure

Le grand air est favorable à l’apprentissage et je prends toujours mes cours dans mon sac à dos. Cet été, j’ai remplacé mes chaussures de randonnée ainsi que mon sac pour améliorer le confort (mes anciennes chaussures étaient fichues) des longues marches. Si, comme c’est mon cas, vous avez une santé variable, commencez doucement : c’est peut-être le moment de vous offrir un podomètre 😉

Dans mon cursus, j’étudie la médecine quantique et les montres connectées permettent d’avoir des renseignements très utiles qui vous donneront un indicateur de santé (et vous orienteront peut être vers une consultation médicale). Pendant que les loulous broutent, jouent et se roulent dans l’herbe, j’ouvre mes cours et mes exercices pratiques reiki. La nature permet de rester ancré, c’est important.

Une petite détox ?

Les naturopathe recommandent une cure détox aux changements de saison, mon pharmacien aussi et je lui demande conseil pour choisir ma mixture. A titre indicatif, je prends actuellement Forté Détox 5 organes (Forté Pharma) afin de détoxifier, purifier et reminéraliser. (cure de 10 jours)

  • Artichaut
  • Bouleau
  • Chlorelle
  • Ortie
  • Bardane
  • Romarin
  • Jus de citron

Toute détox des organes s’accompagne du bien être psychologique, trop souvent oublié. L’écriture quotidienne est une forme de thérapie personnelle importante si vous acceptez d’être honnête envers vous même. Tout commence par un lâcher-prise de tout ce qui n’a plus lieu d’être, d’une prise en charge personnelle volontaire : méditez, prenez du temps pour vous, déconnectez vos écrans et soyez un peu égoïste.

Amusez-vous

Jouez avec votre enfant intérieur, parlez lui et aimez le aussi. Devenez votre propre mère, aimante et rassurante.

 

Author: Angelique

Nous avons pris nos chevaux et des sacoches afin de proposer livres, carnets d'écriture et un magazine trimestriel à tous ceux qui en font la demande. Nous organisons des groupes de lecture dans les chemins, dans les prés, avec les enfants et leurs accompagnants.

Au plaisir de vous lire et de vous rencontrer.

Vos commentaires sont utiles à la vie de ce blog et nous aimons vous lire :)

11 thoughts on “Nature, cheval et énergie – Mes astuces santé

    1. Alors je suis heureuse de partager mes vidéos.
      Ils sont calmes, reposants et me font aussi le plus grand bien.
      Je te souhaite une excellente journée.

  1. Je suis tout à fait d’accord avec toi pour le fait de se couvrir et de ne pas rester enfermé. Un proverbe anglais dit qu’il n’y pas de mauvais temps juste des vêtements inadaptés.

    Je vais par exemple en vélo au travail quelque soit le temps (et pourtant j’ai une voiture), en prenant dans mon sac un pantalon, une veste de pluie/coupe vent et un gilet. Pour être prêt à affronter les pires conditions.

    1. Nous sommes sur le même chemin alors. Pour moi, c’est marche ou cheval (j’ai aussi une voiture…) et des vêtements adaptés. Tu aimes la randonnées alors ?

      1. Oui. C’est une de mes activités préférées. Surtout en pleine nature. Cependant vu que je suis seul à la maison à vraiment le pratiquer, je me contente surtout de balade d’une journée en attendant plus de temps libre pour rejoindre des clubs.

          1. Oui ça existe. J’aime bien aussi marcher seul, cela fait du bien surtout quand on est jamais seul au boulot ou à la maison. Mais pour une randonnée sur plusieurs journées je préfère un groupe au cas où.

          2. Ah, j’avoue n’y avoir jamais songé. J’ai un téléphone “au cas où” mais si chute de cheval, je compte plus sur mon air-bag et mon casque.
            La nuit, mon chien me manque quand je pars en bivouac (sans cheval non plus). Mais l’humain ne me manque pas. J’ai des bouquins, je suis une sauvage en fait 😁

          3. Lol. Je ressemble beaucoup à un sauvage mais je suis plutôt un électron libre. J’aime être seul et je ne reste proche d’un groupe que de façon temporaire. Ça me manque de bivouaquer mais, pour mes enfants, je ne m’autorise pas pour l’instant à m’échapper seul autrement qu’en journée. Mais ils grandissent et un jour viendra ^^